Widget Image
Nouveau média d’actualité Sports de combat

Reportages, analyses et interviews.
MMA – Muay Thaï – Boxe

Une question, un projet ?
Fred Jasseny >> contact@fightvox.com
Sur Twitter
Partenaire

Auteur : Fred Jasseny

L'organisation de MMA polonaise KSW Federation s'apprête à lancer la plus grande soirée de combats mixtes en Europe. L'événement intitulé "Colosseum : Champion vs Champion" est prévu pour le 27 mai au Warsaw National Stadium, un stade de football de près de 60 000 places ! [caption id="attachment_3392" align="aligncenter" width="729"] Le sens du spectacle au KSW[/caption] C'est une vraie démonstration de force voulue par le KSW, la plus grosse organisation de MMA en Europe de l'Est. L'événement principal opposera deux des plus grands noms du MMA polonais :

Le 18 février à Londres, le franco-allemand Karl Amoussou combattra pour la ceinture mondiale du Cage Warriors chez les welters. Devant lui, l’anglais Matt Inman, un fidèle de l’organisation, qui a levé le bras 19 fois pour  27 combats. Un combattant qui n’est pas à prendre à la légère. Professionnel depuis 8 ans, il a gagné 9 combats par KO et 8 par soumissions. Karl est lui sur une série de 6 victoires avant la limite dont 5 obtenues au cours du 1er round. Il continue de faire le ménage en Europe, de manière explosive, et avec un seul but : intégrer l’UFC. 

Le franco-camerounais Francis N'Gannou vient de remporter son 5e combat à l'UFC en battant Andrei Arlovski, l'une des légendes de la Big League, par KO Technique en 1min32. Devant le plus grand défi de sa jeune carrière en MMA, Francis n'a pas faibli. Il devrait logiquement faire un bond dans le TOP10 de la division des Lourds de l'UFC, se rapprochant dangereusement d'une opportunité pour le titre. Un combat rapide ! Sur une attaque d'Andrei Arlovski, Francis N'Gannou effectue un court retrait en contrant avec un crochet

Dans moins de 3 jours, Francis N'Gannou entrera dans l'Octogone de l'UFC Fight Night Denver pour affronter Andrei Arlovski (25-13-1). Pour la première fois, il sera opposé à un combattant du Top 10 de l'UFC et ancien champion. Pas de quoi augmenter son pouls ! Francis envisage l'avenir sereinement et prend cela comme une marche de plus vers son unique but : la ceinture de champion des lourds de l'UFC.  J'ai pu interviewer Francis au téléphone. Le "prédateur" n'a aucun doute sur l'issue du combat le

Sur le papier, la deuxième soirée du concept Main Events promettait du lourd. Personne n'a été déçu. On a pu admirer certains de nos meilleurs français pour des titres internationaux, des duels franco-français brûlants et des étoiles montantes. Et c'est un carton plein pour les boxeurs tricolores. Cédric "Titi" Vitu a brandi pour la 4ème fois le spectre européen. Rien n'était gagné d'avance contre le frappeur catalan et Vitu a prouvé, encore une fois, qu'il a un coeur énorme. Vitu magnifique Isaac Real n'est certes pas un

Le gala de boxe « The Main Events » revient avec une 2eme édition, le samedi 21 janvier 17h au Palais des Sports Marcel Cerdan, à Levallois. On ne change pas une recette qui a fait ses preuves. Comme la précédente édition, dont je vous ai parlé ici, Malamine Koné Events promet du LOURD ! Au programme, certains de nos meilleurs français pour des titres internationaux, des duels franco-français brûlants et des étoiles montantes.

Le Groupe Vivendi, présidé par Vincent Bolloré, et Canal Plus viennent d'annoncer la signature du boxeur tricolore médaillé d'Or au Jeux Olympique de Rio. Les rumeurs les plus folles ont circulé, mais Tony Yoka a finalement signé pour 4 ans avec le géant français de la communication et du divertissement. Il a annoncé avoir besoin de 3 mois pour préparer son premier combat. On pourra alors le voir évoluer sur Canal Plus d'ici le mois de mai. Les professionnels étant maintenant autorisés à participer aux

Le projet de l'EuroFC est clair : proposer des galas de MMA opposant les meilleurs européens sans hésiter à aller chercher de la chaire fraîche au Brésil ou au Japon. La qualité plutôt que la quantité. Pour sa première édition à Espoo en Finlande en octobre dernier, l'European Fighting Challenge a mis la barre haute. En tant que français, on ne peut que jalouser les finlandais qui s'étaient massés à plus de 3500 dans l'arène, devant des combats équilibrés et de niveau mondial. Rappelez-vous, notre